Dyspraxie : Recommandations de l'INSERM

     La Dyspraxie est un trouble des apprentissages qui touche environ 5% des enfants scolarisés.
     Au mois de décembre 2019, l’INSERM a publié des recommandations pour ce trouble.
     Rappelons que la Dyspraxie, appelée également “Trouble du Développement de la Coordination” impacte la coordination motrice, la motricité globale, l’équilibre ou encore la motricité fine et le graphisme. L’enfant pourra donc avoir des difficultés à écrire, à s’habiller, à dessiner, ou encore à bouger, sauter, courir ou construire.

Dans ses recommandations, l’INSERM avance 3 points :

1. Faciliter l’accès au diagnostic

     Améliorer l’accès pour tous au diagnostic de ce trouble, le plus rapidement possible, dès que les premiers signes apparaissent. Il est donc nécessaire de former les professionnels et de diffuser les connaissances sur ce trouble.

     La pose du diagnostic implique au minimum un bilan psychomoteur ou ergothérapeutique ainsi qu’une consultation par un médecin spécialisé.

2. Des prises en charge plus performantes

     Après la pose du diagnostic, la prise en charge rééducative et pluridisciplinaire doit être ciblée en lien avec le profil de l’enfant et son projet scolaire/professionnel. Il est conseillé de proposer des séances de groupe pour les enfants qui ne présentent pas trop de troubles ; des séances individuelles pour les enfants ayant plus de difficultés.

     Cette prise en charge sera principalement axée sur l’apprentissage des compétences nécessaire au bon déroulement de la scolarité et à la vie quotidienne.

     Les enseignants, encadrants extérieurs et les familles doivent être plus impliqués dans ces interventions.

3. Améliorer la scolarité des enfants

     Les aménagements scolaires en classe et lors des examens sont indispensable afin de mettre l’enfant en situation de réussite. Ces aménagements doivent être en adéquation et en application de la loi 2005 sur le handicap.

     La sensibilisation des acteurs qui gravitent autour des enfants est donc, également, primordiale.

Institut IRLES Aquitaine

INSTITUT IRLES AQUITAINE
Les Erables, 9 rue Sainte Elisabeth, 33200 Bordeaux

RAPPEL : Ce site a pour objet de fournir des informations sur le fonctionnement de l’IRLES ainsi que sur les différents syndromes cognitifs et affectifs en relation avec les troubles des apprentissages.  Les informations fournies sur ce site sont destinées à améliorer et non à remplacer la relation existant entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.
 
© IRLES – 2010-2020 – Tous droits réservés