L'Enfant Surdoué

Par Fabrice PASTOR, Neuropsychologue, et Pascal BARBECANNE, Psychologue, Institut IRLES

Article sous licence Creative Commons (BY NC ND) (vous devez indiquer la source et le nom de l’auteur pour toute reproduction, même partielle).

II a tout compris très vite : “laisse un peu les autres répondre” entend-il quelquefois. II a besoin de passer à autre chose, il attend en vain : il devient rêveur ou agité, il subit critiques et punitions. Selon son caractère, il va se refermer sur lui-même (inhibition, solitude, introversion), se réfugier dans les larmes, ou bien encore devenir agressif, et dans le pire des cas, rejeter toute activité scolaire…

Vous souhaitez en savoir plus ? Nous pouvons proposer une évaluation complète afin d’évaluer et de “diagnostiquer” un fonctionnement de type Haut Potentiel Intellectuel chez votre enfant.

ARTICLE EN COURS DE RÉDACTION/MODIFICATION.

C’est un enfant dont l’âge mental est en avance de plusieurs années par rapport à son âge réel, physique et affectif. II lui faut assumer au quotidien ce décalage entre les différents secteurs de son développement. La précocité est “embarrassante”. L’enfant ne répond pas à l’image que l’on pourrait attendre de lui : il déroute ceux qui le côtoient…

Comme beaucoup d’enfants, il est curieux de tout mais de façon intarissable. Il recherche le plus fréquemment le dialogue avec les adultes, mais préfère travailler seul et s’isole très souvent. Il apprécie, et cherche des jeux complexes, mais ne supporte pas d’échouer jusqu’à même éviter l’éventualité de la déception, renoncer pour ne pas souffrir, et fuir. Il peut très vite se lasser d’une activité, mais sitôt qu’elle l’intéresse il peut y rester collé de nombreuses heures ; il est infatigable, mais ne sait pas que ses parents ne le sont pas.

II préfère bien souvent des camarades plus âgés que lui, mais ne peut partager leurs préoccupations, mal à l’aise avec les enfants de son âge, il est souvent mis à l’écart, rejeté parce que ressenti comme étant différent. La souffrance peut devenir telle, que l’école peut être totalement désinvestie ; il peut la comparer à une arène ; un lieu où il se sent persécuté. Aussi, l’enfant peut présenter des troubles psychologiques liés à l’angoisse de se retrouver seul dans « la cage aux fauves » ! (agoraphobie, inhibition, timidité extrême…).

Institut IRLES Aquitaine

INSTITUT IRLES AQUITAINE
Les Erables, 9 rue Sainte Elisabeth, 33200 Bordeaux

RAPPEL : Ce site a pour objet de fournir des informations sur le fonctionnement de l’IRLES ainsi que sur les différents syndromes cognitifs et affectifs en relation avec les troubles des apprentissages.  Les informations fournies sur ce site sont destinées à améliorer et non à remplacer la relation existant entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin.